Grégoire Lhermitte has more than 25 years of experience in Agri Business and Soft commodity trading. He has a lot of exposure in Africa. Grégoire Lhermitte is part of these players that we love working with. Strong drive, business oriented and open minded. He has joined COFCO International as Director West Africa in 2018. He has held a number of key positions in well known companies, such as Global Commodity Manager- Africa at Bunge, Sugar Trading Manager at Bauche SA, Commodity Trading Manager at Webcor Group and trader at LDC and Union Invivo. As an expert in his field, Grégoire shares his vision of the profession with us.

#1. What is the best moment you can remember in your career?
Je passe sur mes nombreux déplacements pour visiter des plateformes pétrolières, des mines, raffineries etc qui sont tous d’excellents souvenirs mais surement ma décision il y a 20 ans déjà de quitter mon poste de chargés d’affaires à la Direction Corporate France de la banque même si c’était très intéressant à la BFCE de l’époque,  pour me lancer dans une nouvelle aventure de financement du négoce de pétrole. C’était un tout nouveau département de 4-5 personnes à l’époque…tous mes responsables hiérarchiques d’alors m’avaient prédit que ma carrière était finie, que cela ne mènerait nulle part et que je prenais une très mauvaise décision…avec le recul, heureusement que je ne les ai pas écouté et pris le risque de « start up » sur ce nouveau créneau fin 1999 début 2000 !

#2. If you had to give just one piece of advice to know a junior starting his/her career, what would it be?
Les jeunes ont tendance à tout vouloir tout de suite, il faut être patient, apprendre des anciens, ne pas hésiter à demander des conseils, nous sommes là pour ça et rien ne remplace l’expérience du terrain et les difficultés rencontrées. Il ne faut pas hésiter à parler , demander, car comme disait Platon, rien ne remplace l’apprentissage par la parole, on a tendance à oublier cela de plus en plus pour nous tourner vers la facilité du numérique.

#3. Do you have a Motto/Lucky charm?
« The sky is the limit »….quand j’ai rejoint le département des matières premières, mon chef de l’époque n’arrêtait pas de dire cela… je pense que c’est assez vrai, si on veut on peut ! et il n’y pas ou peu de limite….il faut être ambitieux. C’est également un peu le thème du célèbre livre de Laurent Gounelle « l’homme qui voulait être heureux », à lire ! Bon c’est vrai qu’aujourd’hui dans nos métiers le ciel est un peu plus bas !

#4. What do you enjoy the most in your day to day job?
Justement que rien ne soit quotidien, nous sommes dans une matière vivante, avec des problèmes politiques, de logistique, de volatilité, règlementaires, de compliance, de transition énergétique….l’environnement est mouvant et c’est exceptionnel de pouvoir parler au quotidien avec des clients à bon niveau qui ont une prise directe sur le commerce mondial et ses enjeux. C’est valorisant de penser que nous avons notre part active dans tout cela et que votre voix compte.

#5. If you had to do it again would you choose the same career path?
Oui certain…au départ je voulais être professeur de sport ! heureusement j’ai raté l’examen à cause de la gym au sol, j’étais raide comme un piquet car plutôt rugbyman….j’ai du coup entamé des études d’économie et finances…..où serais-je si j’avais réussi le concours de prof de sport ? nul ne sait mais, c’est le destin et je préfère aujourd’hui cette voie et pratiquer les sports qui me plaisent à coté en famille ou avec des amis.

#6. Where is your favourite place on earth and why?
Depuis peu la Provence, nous avons eu la chance de pouvoir acheter et rénover tout récemment un vieux Mas à coté de St Rémy de Provence et d’y passer le confinement. La nature est sublime, les gens très sympathiques et ouverts, c’est toujours un émerveillement de pouvoir se balader dans les Alpilles avec mon chien ou d’arpenter les fairways de golfs au milieu des Oliviers.

#7. How could you qualify your relationship with Ampersand World?
Toujours sympa les échanges « punchy » avec Penda ! ça permet de prendre un peu de recul et de hauteur de vue, on en a souvent besoin et on l’oublie un peu trop je pense.